Voitures Bacalan

Des voitures anciennes, mais robustes

L’Office Central des Etudes du Matériel (OCEM) étudie, en 1923, la construction de voitures métalliques. Elles présentent l’avantage d’être plus résistantes aux chocs que les voitures en bois. Très facilement reconnaissables leurs caisses sont constituées de poutres en fer sur lesquelles des tôles sont fixées par des rivets apparents. Elles sont montées sur bogies. Après 1931, les tôles ne seront plus rivées mais soudées et donc à faces lisses.

Historique des Bacalan

Le PLM commande à la société Dyle et Bacalan 195 voitures à rivets apparents équipées de 11 compartiments de 3ème classe mais dont les cloisons internes démontables permettent de transformer ces véhicules en voiture sanitaire : cinq jours suffisent aux ateliers de la compagnie pour assurer la transformation. 30 blessés couchés peuvent y être accueillis, l’accès des brancards se faisant par les doubles portes centrales visibles au centre de la voiture. A l’origine en troisième classe, elles passeront en seconde classe en 1963.

L’association possède 5 voitures Bacalan. Une sert de dortoir pour l’équipe technique, trois autres sont garées à l’extérieur de l’atelier. La dernière à été remise en service en 2014 et peut accueillir à nouveau les passagers. Une nouvelle rénovation est prévue.

Arrêt aux stands !

Tout comme votre voiture, les nôtres doivent être contrôlées… dans un atelier spécialisé ! Des opérations rares, mais qui demandent des équipements très spéciaux… et donc des opérations très coûteuses.

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aidez à sauvegarder ce patrimoine et réduire vos impôts par la même occasion: faites un don à la fondation du patrimoine !

J'aide l'association

Caractéristiques

  • Constructeur Dyle et Bacalan
  • Compagnie d'origine PLM
  • Effectif d'origine 185
  • Mise en service de 1929 à 1931
  • Retrait du service années 80
  • Masse à vide 44 tonnes
  • Longueur hors-tout 22.75m
  • Capacité voyageur 88 places