Révision du matériel : l’union fait la force !

L’adage bien connu a trouvé tout son sens ces dernières semaines au dépôt. Après avoir connu un certains nombre d’obstacles administratifs, nos voitures historiques vont enfin pouvoir partir en révision dans des ateliers spécialisés.  C’est un travail qui n’a pas manqué de se faire arracher les cheveux de la tête à certains membres de notre association. Mais grâce au soutien de nos collègues/ confrères de l’APMFS (certaines de leurs voitures doivent partir également en révision)  nous avons pu combiner nos efforts pour trouver une solution gagnant-gagnant pour les deux associations.

Un convoi de voitures préservées en AURA partira dans le mois pour rejoindre le centre de la France à l’abri des regards pour se faire bichonner et revenir avec la garantie que les voitures sont sûres (nous avons toujours travaillé pour) et avec les papiers qui attesteront que tout est en ordre.

Nous tenons par avance à remercier l’APMFS qui nous confiera quelques unes de leurs voitures historiques pour assurer des trains en fin d’année.

Et la 141R dans tout ça ?

Les ennuis, c’est aussi bien connu, ça vole en escadrille. La 420 n’échappe pas à la célèbre loi de Murphy !

Nous voyons, enfin, le bout du tunnel sur la réparation de notre chaudière. Le chantier a été long, délicat sur certaines parties maîtresses de la machine et il a fallu faire appel à une entreprise spécialisée pour souder des entretoises articulées par exemple. Il ne nous manque plus que le sacro-saint aval administratif pour valider les réparations sur la chaudière et elle devrait, si rien ne s’y oppose, être bonne pour le service

MAIS voilà, une vapeur, ce n’est pas qu’une chaudière. C’est un ensemble de pièces primordiales, qui ont chacune un potentiel d’utilisation (une durée) entre chaque révision.

Le chantier sur la chaudière nous ayant été très chronophage, et à la faveur d’une recherche poussé sur le potentiel restant sur les essieux de la 141R420, il s’avère que nous sommes contraint d’opérer dès maintenant a la révision complète de ses organes de roulement (essieux, boites d’essieu, …). Ce qui veut dire, démontés de la machine ! Il va donc falloir la lever. 

Voilà qui remet en cause beaucoup de projets que nous avions pour sortir la 141R420 de son atelier. Nous ne baissons pas les bras et nous ne manquerons de vous tenir au courant de l’avancée de ces nouveaux travaux.

N’oubliez pas que vous pouvez nous aider à l’atelier ou en faisant un don.